dimanche 25 septembre 2016

En attendant un retour...

Je serai absent quelques temps pour des raisons professionnelles qui vont me prendre un peu/beaucoup de mon temps....libre.

J'espère ne pas devoir faire l'impasse définitivement à mon cher blog et les amis qui le suivent depuis un moment.

Pour vous faire patienter je vous envoie 3 double CD d'une série jazz-pop très fifties/sixties qui sont un beau condensé de bonne zik de France.

A bientôt les AMIS !
I'll never forget you ! 













 

8 commentaires:

  1. ça va nous manquer doc : revenez vite !

    RépondreSupprimer
  2. Reviens Léon j'ai les mêmes à la maison A ++++++ :-)

    RépondreSupprimer
  3. Je suppose que tu n'as pas le choix et que ça doit te faire enrager :(

    RépondreSupprimer
  4. Travailler pour vivre ou vivre pour travailler, sacré dilemme!!!
    J'espère que tu arriveras malgré tout à te ménager suffisamment de temps libre pour décompresser et continuer de partager avec nous de temps en temps...
    Très belle collection que tu proposes avec des titres anciens (plus de 50 ans et donc libres de droits) mais rares...

    RépondreSupprimer
  5. Puréééééééé DOC je vais mourir... il me faut mes piqures de rappel!!!! grrrrrr.... REVIEN NOUS VITE! :D

    RépondreSupprimer
  6. On ne t'oubliera jamais....

    RépondreSupprimer
  7. MERCI LES AMIS !
    J'apprécie vraiment toutes les marques de sympathie reçu en commentaires ou par mail.
    Je ferai mon possible pour revenir car ce n'est ni la matière, ni l'envie qui me manque mais du temps et le moral au plus bas en ces temps de crise.
    Mon job, ma famille et mon combat auprès de mes collègues est actuellement mon premier centre d'intérêt.
    Je reviendrai, c'est sûr, et le plus vite possible car vous et mon blog me manquez déjà.
    À bientôt.
    Le Doc

    RépondreSupprimer
  8. Merci Doc pour toutes les prescriptions : la meilleure des médecines.
    Mais prend soin de toi avant tout.
    J'espère tout autant que chacun pouvoir lire avant longtemps de nouveaux posts, même espacés.
    Avec toute mon estime et ma reconnaissance pour ta générosité.

    Pascal

    RépondreSupprimer