mardi 8 mai 2018

Pas la pêche !

La grande faucheuse à encore frappé...

Notre Claudine Luypaerts a quitté ce monde en emmenant avec elle une voix d'exception, un caractère cash et naturel, un coeur sensible aux autres, aux plus faibles. 
C'était une écorchée vive qui cachait ses émotions derrière une empathie et un humour plein de charme.
Une vraie belge qui revendiquait haut et fort sa belgitude et son attachement à sa ville : Bruxelles.

Claude Maurane pouvait tout chanter, du Jazz à la Pop. Elle avait l'oreille absolue ce qui lui permettait de comprendre la musique et le chant.
Elle voulait rendre hommage au grand Jacques mais le destin en aura décidé autrement.

Elle débute petitement dans la chanson en 1979 avec quelques titres devenus rares.
Puis elle se place comme choriste de luxe pour tout ce qui touche la chanson francophone belge, de Viktor Lazlo à Philippe Lafontaine en passant même par Philippe Geluck !!

Lorsqu'elle se déprénomme en 1985 en "Maurane" uniquement le succès et la reconnaissance arrive enfin. 
Son implication dans les assoc's tels Make A Wish ou Les Enfoirés la rende encore plus accessible.
Pour illustrer musicalement ce moment, je vous propose un de ses tout premiers succès en Belgique, le très Disco-Funk "Moi L'Argent Toi Jeune" signés par Pierre Barouh et Arnould Massart sorti sur le label Saravah en 1985 et non-réédité.

Salut Claudine..




10 commentaires:

MemorHits Seric a dit…

Triste nouvelle en effet... :-(
Je n'étais pas spécialement fan de ses chansons mais j'aimais bien sa voix et la personne qu'elle était dans la vie...
RIP

Jo a dit…

De l'extérieur je la percevais comme une belle personne. Et j'étais sensible à sa sincérité, et son humour qui masquait certainement des failles.

TonTonMusik a dit…

Je l'adorais, je l'avais vue sur la scène à Lausanne avant que la célébrité lui rende hommage. Que c'était beau. Qu'elle était belle. Toutes les mamas et tous les papas pleurent.

Doc Vinyl a dit…

Jo a raison en qualifiant Maurane de Belle Personne ☺

fred' a dit…

Le titre se trouve sur une compil' cd "les années Savarah" au son tout plat. Un plaisir d'entendre les basses des rips.

Roberto a dit…

Ce serait mentir que de prétendre que j'étais un auditeur assidu - mais mes parents écoutaient, et ça ne me déplaisait pas. Je respecte son parcours, ses choix artistiques, et c'est forcément injuste de partir si jeune. J'associe surtout Maurane à une de ses chansons qui m'a accompagné lors d'une nuit bien particulière. http://youtu.be/xVUfPK4OC6s

Keith Michards a dit…

Aujourd'hui, j'ai envie de prendre tous les Belges dans mes bras et leur dire merci pour Maurane, pour Brel et tous ces artistes merveilleux qui illuminent nos hit-parades

gaby a dit…

@Fred
"Saravah" question de mixage je suppose , les basses en effet y sont "effacées" mais la voix ressort mieux que sur la version vinyle
d'où l'intérêt de garder les deux versions
merci Doc

Algernon a dit…

Tout est dit, ou pas loin. Mes sentiments sont exprimés par Keith Michards
Merci Doc et mes condoléance à la chanson.
Bye Maurane, tu laisses tant de regrets.

fred' a dit…

Il y a "Victor Lazlo, Maurane, Muriel Dacq, Lena Conda - Nonchalance, Histoire D'un Marin" qui est rare, seulement distribuéen Belgique.