samedi 7 janvier 2017

Pierrot Le Fou

Pince-sans-rire, cynique et pratiquant un humour noir sans concession, Pierre Desproges fut un artiste extra-ordinaire et demeure encore aujourd'hui le Maître Étalon de l'absurde à la française. 
Il nous manque...

Il y a déjà un bon moment que ce disque était dans la boîte et je vous l'envoie tout de go pour dérider votre weekend bien glacial et gris !

Entendre Desproges "chanter" n'est pas courant, profitons-en.

"A Bobo Bébé" est une espèce de "Yannerie" dans le style et le texte.
Sur une rythmique Disco (on est 1977 !) les paroles sont d'une profondeur abyssale et ne peuvent pas être comprises par tout le monde. 

Pire, au dos "Arielle" nous offre une ritournelle western plutôt parlée dans une nouvelle langue qui ne manquera pas de vous surprendre sur fond de choeurs féminins qui ajoutent au côté cinématographique. 
A réécouter plusieurs fois pour tenter d'en comprendre le propos.

Pas sûr que ce soit du lait qu'il y ai dans le biberon qui lui a servi de micro !

Passez un bon moment et comme on dit : C'est cadeau !

(45t) Garima 1977 Mp3/320 



Pierre Desproges - A Bobo Bébé 1977 Pierre Desproges - Arielle 1977

6 commentaires:

TonTonMusik a dit…

Un énorme merci, voilà un gars que j'adorais, je ne savais pas qu'il avait chanté, ça va être découverte totale :-()et j'espère par avoir bobo après l'avoir entendu !

Doc Vinyl a dit…

Tu ne vas pas être déçu du voyage ;-)

Jo a dit…

Il y a un côté Gainsbourg parodique. Les chœurs sont divins ! Surtout sur "Arielle"... Bombasse.

Doc Vinyl a dit…

Bien vu pour le côté Gain-Gain !
Arielle et son sexy clitor vaut son pesant de cacahouètes de néologismes érotiques.

Jo a dit…

Souvenir souvenir... J'adore cette présentation, sincère, des invités par Desproges ! :)))

https://www.youtube.com/watch?v=A4q_7ffU0bI

Anonyme a dit…

Lagaffe a tout pompé !