dimanche 11 décembre 2016

Belle Gigue

André Bialek est un cas à part dans le panorama de la chanson belge.

Ce fils d'immigré polonais et élève spirituel de Jacques Brel s'est principalement consacré à sa belgitude.
Dessinateur à la base, c'est sans doute en travaillant dans les cartonneries de la famille Brel qu'il prit  goût à la chanson....disons engagée !

Le côté belgo-belge de ses textes a du lui fermer les portes vers une carrière internationale francophone.
Il assoit néanmoins une belle notoriété en Belgique tant au nord qu'au sud.

Ses chansons sont teintés d'humour, parfois un peu noir sur la réalité sociale !

Sachant s’entourer de musicos de talent, il distille des chansonnettes faussement naïves.

Catalogué de chansonnier, il interprète quelques fois ses chansons avec un petit côté Nougaro en mêlant de la Bossa ou du Jazz.

Je vous propose son premier album, "Rue De L'Arbre Bénit" sorti en 1976.
On y trouve la première version de la "Belle Gigue" qu'il reprendra en 1981.

Il n'a enregistré que quatre albums et bosse à présent dans sa propre agence publicitaire.

Je possède aussi son double CD "Les Années Belle Gigue" sorti en 1997.

(33t) IBC/EMI 1976 Mp3/320 



A1 - Bossa L'Inno 1976 B1 - La Belle Gigue 1976

1 commentaire:

MemorHits Seric a dit…

Si tu n'avais pas dit que c'était belge, j'aurais penché pour du québécois dans le genre de Gilles Vigneaut.
J'aime bien le premier extrait avec les cuivres qui me font penser à du Martin Circus (1ère époque)