mardi 4 avril 2017

Echo Echo

Les sports d'hiver touchent à leur fin sur les sommets de Savoie, des Alpes et du Tyrol mais l'on peut y entendre encore le chant mélodieux des autochtones : le yodel !
Cet air magistral qui donne aux vaches ce côté un peu mauve qui fournira le bon lolo pour les tablettes de chocolat.

Je m'égare !!

Bon ! Soyons sérieux trois minutes, Disco Franz & Jodelgirls  met tout le monde d'accord sur ce 45t.
Ici la prune du soir et le genièvre ont dû sérieusement faire leur effet pour aboutir au résultat de la présente galette.
C'est pas raté mais c'est kitsch à souhait et ça sonne presque ...... hollandais !!
Finalement, la ritournelle "Das Jodelding" est bien tournée mais reste branquignolesque.

La très bonne surprise vient du revers de cette médaille qui propose un "The Train" instrumental à la guitare que n'aurait pas renié les Shadows !
Je sens que ça va plaire aux aficionados du genre......
Pour la cause notre filou de Franz change de nom de groupe en "Disco Guitar Franz".

(45t) Cardinal/Black & White 1977 Mp3/320 



Disco Franz And Jodelgirls ‎– Das Jodelding (O. Kühler - J. Evers) 1977 Disco Guitar Franz - The Train (C.V. Ettinger) 1977

11 commentaires:

MemorHits Seric a dit…

Effectivement les 2 faces n'ont rien à voir (écouter plutôt).
A se demander si ce sont les mêmes d'une face à l'autre...
Das Jodelding, c'est sympa de l'avoir écouté une fois pour ma culture musicale mais cela s'arrêtera là...
Par contre, "The train" est un morceau bien entrainant... Bonne pioche!!!

TonTonMusik a dit…

Idem, bien vu pour la face B. Pour être d'un pays où l'on peut tomber sur du jodel à la tv, je passe mon tour, je retourne m'entraîner au lancer de drapeaux....https://www.youtube.com/watch?v=rd-MjQlVhZo seulement si vous avez le temps.....

Doc Vinyl a dit…

Il fallait oser écouter la B après la À pour découvrir ce truc !
C'est la raison première de ce post !

gaby a dit…


J'aime bien la face B
Son petit coté film western

Doc The Vinyl et ses desperados chevauchant la grande prairie
à la poursuite de Joe El Craignos , Tonton The Rip et Séric Hits

Doc Vinyl a dit…

Comme de la pomme, il y en a aussi !
Okay !
Je sens que je vais mettre du rock au prochain épisode pour contre balancer qualitativement.
Jo n'a pas encore entendu ce titre ou doit encore en digérer tous les aspects.

Roberto a dit…

Grands dieux, on dirait la bande originale d'un film porno bavarois des années 70 - impliquant culotte de peau, chapeau emplumé, moustache qui gratte et serveuses accortes. Et de la bière bien entendu, en grandes quantités, servie dans des chopes de faïence richement décorées de motifs désopilants. La consommation de bière en excès me semble être la seule explication acceptable pour justifier l'existence de ce morceau (excellent dans son genre spécifique, oh ! tellement spécifique), et le moyen exclusif de pouvoir l'apprécier. Prosit !

Roberto a dit…

(J'entends aussi le son de la cloche d'une vache mais je refuse de l'impliquer dans l'image mentale dépeinte précédemment. N'insistez pas !)

Jo a dit…

Disco Franz And Jodelgirls aurait pu passer chez Guy Lux entre Bimbo Jet et les Chocolat's tellement c'est du bon craignos :)
(Si c'était paru quelques années avant)
Disco Guitar Franz m'a fait penser à Tommy Seebach qui avait sacrément dépoussiéré "Apache" la même année !
Bref, c'est une perle ce disque !

Anonyme a dit…

En remplaçant les danseuses indiennes par des tyroliennes alors :)

Doc Vinyl a dit…

"Grands dieux, on dirait la bande originale d'un film porno bavarois des années 70"
Ça sent le vécu et le souvenir retors 😉

Roberto a dit…

Je me vois hélas contraint de plaider coupable ! Ma vie est ponctuée de trucs improbables que j'aurais préféré n'avoir jamais vu