mercredi 17 août 2016

Sacré Boudin !

Relevons le niveau et lançons l'intrigue et l'enquête...

Tout le monde a encore en mémoire le duo magique Francis Blanche et Pierre Dac.

Je n'ai pas connu leur feuilleton radiophonique "Signé Furax" car je n'étais ...pas né !
Mais il est de notoriété publique que ce fut un succès.
En 1981, Marc Simenon relança la machine en mettant en image la seconde saison sous-titrée "Le Boudin Sacré" ! Tout un programme et une gageure pour mettre en image 212 épisodes de Signé Furax !

Une pléiade d'acteurs y feront leur exercice de style, de Coluche à Desproges en passant par Bernard Haller, Galabru, Maurice Risch, Tchernia, Tornade, etc.. (Wiki est là pour la totale..)

Un 45t va sortir de cette aventure avec en face préliminaire un "Reggae Babu" signé par Blanche pour les chaviro et autre chabada...car toute le monde il pue, il pue la charogne....

La face B reléguant le thème du film en second plan est une belle compo de Jean-Jacques Giraud et Gérard Loussine bien dans le ton "Thriller" à la française.

Ce titre fait ressurgir des moments géniaux de ma période "Radio" ou un certain "Raymond, le Démon Des Platines" avait choisit ce titre comme générique.
Le bon temps des radios (presque) libres et aussi (un peu) pirates.

Le Grand Orchestre du Splendid mettra cela superbement en musique sur "Radio Pirate"

Spécial dédicace "au démon assagit"

PS : Si demain vous chantonnez tous "Des figues, des bananes, des noix..." vous connaitrez le coupable !

(45t) Philips 1981 Mp3/320 


Les Babus - Reggae Babu (BOF Signé Furax) 1981 Jean-Jacques Giraud & Gérard Loussine- Thème Furax (BOF Signé Furax) 1981

7 commentaires:

raymond le démon des platines a dit…

Merci pour cette gentille dédicace
j'ai passé de très bon moment aussi avec toi et l équipe des radios que nous avons fréquenté ou nous faisions notre propre programmation ce qui n'est plus le cas actuellement dommage si non j'aurais remis le couvert...
Le générique avait été choisi pour une émission qui s'appelait l écho des commères ou nous décortiquions l'actualité dans le ton du film
le démon sévit toujours il a toujours ses 1200 mk 2 de 35 ans et il mixe encore vacciné avec une aiguille shure sc35c le bpm dans la peau

Doc Vinyl a dit…

Cette émission "l'écho des commères" était un truc complètement décalé et un peu fou. On passait des disques à l'envers en annonçant: le nouveau xxx en version remix. Et surtout on se foutait de la tête (pour ne pas utiliser un autre mot) de tout ! C'était le délire total. On tentait d'inviter des auditeurs pour partager nos déconnades ! QUELS SOUVENIRS.

Doc Vinyl a dit…

Merci Raymond pour ta bafouille. ;-)))))

Jo a dit…

Bande de pirates ! :)

J'ignorais que Gérard Loussine était également compositeur. Pas mal du tout le thème de Furax !

TonTonMusik a dit…

J'ai un trop vague souvenir de ce "signé Furax". Doc, je ne suivrai donc pas la posologie... :--)

Anonyme a dit…

Très bonne idée le Doc, ce titre n'est pas un chef d’œuvre, mais un gimmick intéressant du film de Marc Simenon (le fils de Georges et le mari de Mylène) et ce film c'est pareil cela ne laissera pas un souvenir impérissable (sauf aux exégètes du duo) ... , mais comment adapter un truc pareil issu des cerveaux féconds et tcharbés de Pierre Dac et Blanche !
Gabuz le licencié es-Dac & Blanche (et aussi licencié tout court des Galeries Lafayette ... et je ne suis pas l'auteur de cette vanne) ... la génèse ... vous ne la trouverez pas sur Kikipédia :
Simultanément à la première série radiophonique sort le premier bouquin : Malheur aux Barbus (aux Éditions Martel ... en tête bien sûr) .... renommé très vite "Malheur aux Babus" à cause d'une réclamation des Légionnaires !
D'où l'usage dans la chanson du terme "babu" ... mais on s'en fout car ultérieurement c'est sous la franchise "Furax" que ça va polluer les esgourdes d'une France cotyienne et gaullienne !
J'ai profité pour ma culture loufoque sur les grandes ondes de la resucée/rediffusion de 68/69 carrément post-gaullienne et pompidolienne seulement car je n'ai pas l'âge de Jeanne Calment ni celui de César Franck (je vous fait grâce d'une autre vanne pourrie) et ceci concomitamment à la lecture du Mad anglais, du Pilote et au visionnage des Shadocks et je vous parle même pas de la musique de cinglé (ni Claude aka "le volt-maître" Sanfroid, ni Sheila, hi Hervé Villard, ni Johnny) !
Pour le feuilleton radiophonique, il y a eu plusieurs rééditions (K7, CD) à chaque fois avec des montages différents (comme l'autre feuilleton Bons Baisers de Partout) ... la dernière fait 60 CD + 1 de bonus !
Dernièrement un réenregistrement est passé sur France-Culture ... ce qui fera en gros soixante cinq de carrière pour le commissaire Socrate, Edmond "Culsédupoulé " "Lanflure" Furax, Black & White et Mlle Fiotte .... donc l'heure de la retraite a sonné !
Merci pour cette piqure de rappel Le Doc Vinylo.
Le Gabuz depuis sa dacquoise blanche.

MemorHits Seric a dit…

Mes grand-parent me parlaient souvent de la période avant la télévision. C'étaient le temps des feuilletons radiophoniques avec également la Famille Duraton et Zappy Max sur les ondes concurrentes... Toute une époque où "périphérique" était un qualificatif utilisé accolé au mot radio...