samedi 13 août 2016

Imagine une fois !

Elizabeth Granec est une jolie chanteuse belge souvent accompagnée aux commandes par l'excellent Alex Busanel, producteur et compositeur. Il est l'auteur du Lucky's Band avec les musiciens d'Adamo et d'une multitude de génériques télé pour la RTBF.

Elizabeth Granec ne va pas avoir une très longue discographie mais quelques bons 45t dans le style "Variété" dont cette adaptation en français très fidèle de "Imagine" le tube de John Lennon qu'elle sort en 1982. 
C'est Claude Lemesle qui s'y colle aux paroles.

"J'Aime Ça" au dos, démarre en ballade pour, ensuite se diriger vers une pop gentille très 80's.

Je pense que rien n'a été réédité de cette artiste qui a connu son plus gros succès avec "Je T'Aime A Délirer D'Amour" en 1985. 
Une vidéo d'époque assez kitsch vous en donne une idée ICI.

(45t) Warner Bros 1982 Mp3/320 


Elisabeth Granec - Imagine 1982 Elisabeth Granec - J'Aime Ca 1982

5 commentaires:

Jo a dit…

Elle a une voix chaude, mais le français sur "Imagine"... ça passe mal je trouve.
Par contre j'aime bien les couleurs de la photo de pochette.

Doc Vinyl a dit…

Elle n'a pas dénaturé le texte original et c'est mieux ainsi.
Pas toujours évident de traduire texto une chanson. Le fait d'avoir remplacé le piano par la guitare était osé mais ne défigure pas trop la mélodie.

TonTonMusik a dit…

Je rejoint les avis, cette chanson est tellement difficile à porter, que le fait d'en faire une adaptation est assez gonflé. J'aime pas trop, par contre un moment de grâce (je sais, c'est du parti pris) c'est la version Live au Casino de Montreux de la sublime Randy Crawford :-) https://www.youtube.com/watch?v=bJViwpo0KlQ

MemorHits Seric a dit…

L'original est tellement ancré dans nos têtes que c'est toujours une gageure d'apprécier une reprise.
C'est pourquoi j'ai été nettement plus emballé par la face B...

Doc Vinyl a dit…

C'est casse-gueule de s'attaquer à un Classique sans recevoir le boomerang en retour !
Comme nous tentons de placer des choses étranges, rares, obscures, non rééditées et quelques fois moins digestes....
Elle avait sa place ici.