lundi 29 janvier 2018

Alternative et Progressive

Si je vous cite Eden Rose, Le Système Crapoutchik, Les Guitares Du Dimanche, Sandrose, Tartempion, Labyrinthe, The Holly Guns, Atlantis, Fruits Et Légumes, Les Gypsys, Quo Vadis, Le Groupe Sybil !
Tous ces groupes ont accueillis l'un ou l'autre de ces musiciens qui entourent François Béranger sur son album "L'Alternative" de 1975.
Il a ratissé large et il n'y a rien que des cadors en pleine forme, Jean-Pierre Alarcen en premier chef !
François place tous les musicos en avant jusque sur la pochette, c'est dire le respect du gars.

L'album propose deux faces diamétralement différentes et c'est une grosse surprise pour ne pas dire une grosse claque !

Si la face A est assez conforme aux attentes d'un Béranger, elle invite à l'introspection et reste des petits brûlots parfois Jazz, souvent Folk aux textes qui ne cachent pas son côté protest-song de gauche. Une petite version instrumental achève le premier sillon.
En écoutant "L'Alternative" on comprend d'où vient l'inspiration d'un Renaud.
Les compos sont signées par Béranger

La B nous plonge dans un tout autre univers, glauque et sans concessions à propos de "Paris-Lumière" sur toute la face et 19 minutes de pure délire (plaisir).
"... Sous les ponts de Paris coule la Seine, sous les ponts de Paris coule la merde .... !"
Ici c'est J-P Alarcen qui signe la musique alternant les moments calmes et épiques.
Bref un vrai morceau Progressif du meilleur cru ou Béranger se lâche et crache son venin.

Dois-je vous dire que cet album m'a complètement emballé et convaincu ?

(33t) L'Escargot 1975 Mp3/320


Tracklist

A01 - L'Alternative
A02 - Tous Ces Mots Terribles
A03 - Sous Les Pavés
A04 - Y'A Qu'La Foi Qui Sauve
A05 - Amours Envolées
A06 - Tous Ces Mots Terribles (Instrumental)


B01 - Paris Lumière 
a) Salut Tout Le monde 
b) Paris-Lumière



5 commentaires:

  1. Mon préféré de François Béranger avec le Paris-Lumière, prog à souhait.
    Musicalement, c'est assez proche d'Atoll et pour le côté contestataire de Jean Pau Verdier (Fait divers)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais peu Atoll mais cet album de Béranger m'a conquis tant musicalement qu'au niveau des textes. Ce côté je fais deux faces très différentes tout en gardant le cap de ses idées est une réussite.

      Supprimer
  2. je vais continuer sur le chemin de la découverte Merci pour cet album estampillé 70's.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici je te confirme qu'il y a du texte et pas de l'esbroufe.
      Une profondeur pas toujours appréciée mais libre.

      Supprimer
  3. Ce qu'il y a de réjouissant c'est que vous proposez ceux qui me manquent. Vous lisez mes étagères et mes DD ? :)

    RépondreSupprimer