dimanche 18 juin 2017

Pro-Gamm Dominical

Entendu un jour de fin 1980 dans les bureaux cossus des studios GAMM Records.

Protagonistes :  

André, dit Dédé, Ingé Son, producteur et surtout arrangeur, mélangeur, malaxeur, mise en couleur et directeur artistique de GAMM. NB : Il inventa par erreur la New-Beat en enregistrant un disque à la mauvaise vitesse. Il avait une formation de professeur de gymnastique et collectionnait les pointes de Paris.
Robert Farel, dit Bob, Chanteur de charme dans son quartier en attente d'un succès mondial, international et intersidéral voire même phénoménal. NB : Il ne faut pas le confondre avec l'autre Robert Farel de la fête aux petits boudins. Ici c'est le vrai, pur et dur extrait de la Belgique profonde.
Roger, Homme à tout faire à plein temps et chômeur à temps plein aussi. Il joue tous les instruments en autodidacte et fait les poussières comme l'autre Roger dit-Jouret en plastique, en son temps chez RKM. NB : Il mourut en 1996 alors qu'il s'était porté volontaire pour tester le viagra. On le retrouva raide mort dans une chambre sordide entouré de cinq femmes. L'histoire retient que les pompes funèbres eurent beaucoup de mal à fermer le cercueil. Sacré Roger !
Jean-Pierre, Photographe canin chez Canigou et de semi-remorques chez Volvo puis infographiste des pochettes pour GAMM. Il apporta sa touche et sa vision toute personnelle. NB : il fut aussi ex-paparazzi de Claude Barzotti (c'est ce qu'il dit ! Et on le crois volontiers)



Dédé : - Bonjour Mr Bobby Farrell !
- Heureux de faire enfin la connaissance du chanteur élastique et contorsionniste du groupe "Bonnet M" 
Bob  : - Désolé mais ce n'est pas moi !
Dédé : - Ça ne fait rien, on fera avec ! Tu acceptes que je t'appelle Bob ?
Bob  : - Heu ! Pourquoi pas !
Dédé : - Ici tu es dans le sanctuaire de la musique concrète, tu le sais ?
Bob : - Heu ! Non !
Dédé : - Tu proposes quoi ?
Bob : - Deux chansons d'amour. Une tendre et une Disco.
Dédé : - Ça tombe bien, il y a deux faces à un 45t ! Ha ! Ha ! Ha !
- Sérieusement donne-moi les titres qu'on tire à pile ou face pour la A et la B.
Bob : - J'aurais préféré...
Dédé : - Popopop ! C'est MOI qui décide ici !
Bob : - OK !, Dites, on enregistre bien en multi-track chez vous ?
Dédé : - Roger ! Le Môôsieur demande si c'est du multi-track chez nous ?
Roger : - Oh OUI !
Dédé : - Explique lui...Roger.
Roger : - Ben, c'est le trac en entrant, le trac en enregistrant et enfin le trac pour tenter de vendre sa marchandise ! Multi-track, quoi !
Dédé : - Vous voyez, mon cher Bob, tout est prévu ici, même l'humour ! On est des pros...ou on ne l'est pas.  
- Notre but, n'étant pas de vendre mais propager la CREATION RURALE POUSSEE A SON PAROXISME ! GAMM signifiant d'ailleurs : Grosse Alternative à la Musique Moderne (d'Aujourdh'ui) ! On a enlevé le dernier A car ça faisait trop bricolage !!
Bob : - On commence quand ? Car j'ai mis mon beau costume dans les tons taupe pour une annonce d'emploi de vendeur de "Jokari" en porte-à-porte et j'ai rendez-vous à 15h00 !
Dédé : - Waouh ! Monsieur est pressé et dans la recherche acharnée d'un emploi valorisant, je vois !
- Jean-Pierre ! Prends une photo pour la pochette à côté de l'étang qui pue, mais fait-lui prendre une pose en 3/4, 4/5 ou comme tu veux mais pas de face ni de profil car ça tronche n'est pas top ! Et mets-lui une cigarette en main, ça fera plus viril !
Jean-Pierre : - Mon Kodak est prêt, chef !
Bob : - Heu ! Je ne fume pas ! Désolé !
Dédé : - C'est rien ! Jean-Pierre, tu fais la pose comme si il fumait ! Ok ?
Jean-Pierre : - Je gère !
Bob : - Je chante quand ?
Dédé : - Oh là ! Pas trop vite gaillard ! Ici, on fait dans le direct-live comme les punks ! Ha ! Ha ! Ha ! 
- Une seule prise sur le Revox et c'est dans la boîte !
Bob : - Et si je rate ma mesure...ou mon texte ou ...
Dédé : - Stop Bob ! Tant pis ce sera gravé à jamais sur le disque. 
- Allez au turbin car Jaimie attend pour son second enregistrement et elle n'aime pas qu'on la fasse patienter !

La suite est dans le fichier pour étude et analyse des résultats dont je vous laisse juge !


(45t)GAMM Records 1980 Mp3/320

Robert Farel - La Chanson De Tes 20 Ans 1980 Robert Farel - Chante Avec Moi 1980

11 commentaires:

TonTonMusik a dit…

Une fois de plus, tu as fait TRÈS FORT. J'en suis encore sous le choc ... mais quel beau roman que tu nous as commencé là, c'est à quelle page qu'il se fait kidnapper pour rançon ? ... et y'a t'il quelqu'un qui a payé la somme ? .... (rien à voir... je sais!) m:-()

Jo a dit…

C'est donc toi Doc qui a écrit le dossier de presse dont tu nous proposes une copie ! C'était audacieux !
Quel remarquable craignos ! :)))

Anonyme a dit…

Superbe !!!
C'est le début d'un scénar, ça !
le titre pourrait être :
"La bamba, par Los Bolosses, une fois"...

Encore merci pour ce merveilleux poste ;o)))))))))))))))

Gérard

gaby a dit…



Monsieur ,

La collection ARLEQUIN souhaiterait vous proposer un contrat
d'édition exclusif pour votre roman .
Nous sommes certains que nous tenons là un futur prix littéraire .
De plus nos lectrices passionnées , tétanisées par la mort de Roger
souhaiteraient déjà une suite
Un second roman "Quelques nuances de Roger " ferait un bon titre
qui nous n'en doutons pas les comblerait

MemorHits Seric a dit…

Pour Harlequin, il y a déjà la musique... ;-):
http://memorhits.blogspot.fr/2016/11/eau-de-rose.html

gaby a dit…

Harlequin avec un "H" oui ,
je vois que Séric est connaisseur et un grand liseur

TonTonMusik a dit…

Autrement il y a Harlequin par D. Gérard en teuton !

Robert Farel dit la scoumoune a dit…

Ah ! Roger !
Que de souvenirs lors de l'enregistrement de mon disque. Il virevoltait de l'orgue à la batterie et de la basse au glockenspiel en passant par le xylophone en plastique. Un artiste d'une souplesse inouïe.
Pour revenir à ce 45t, j'en ai quand même vendu 30 sur les brocantes du tournaisis et offert 73 exemplaires qui me restaient lors de l'enterrement de Roger.
En ce qui concerne ma situation professionnelle, j'ai arrêté le Jokari en 1992 et suis revenu à mes premières amours, élagueur de fraisier.
Même si je n'ai pas lu beaucoup de critiques de mon disque, je suis heureux que Mr le Doc vous l'aie présenté. Ça me booste et j'en ferais bien un remix 2017 car chanter devant des fraisiers a toujours été un plaisir sans fin !
Petite correction toutefois Roger n'était pas entouré de 5 femmes mais 2 hommes participaient aussi dont Jean-Pierre qui a photographié toute la scène. On en rigolait encore récemment.
Merci pour vos messages d'encouragement.
RF

Doc Vinyl a dit…

Heureux que ce disque te plaise. J'en ai encore 3 autres mais sur d'autres labels.il les a tous fait je crois et jamais. ....de succès ! Un stakhanoviste de la deboire et du bide en série.
Pour le scénario John B. Root est sur le coup mais là c'est surtout l'histoire de Roger qui l'intéresse et ca se comprend.

Anonyme a dit…

Un rapport avec le Robert Farel des petits boudins ?

Doc Vinyl a dit…

Tout est dans le texte cher ami.
"NB : Il ne faut pas le confondre avec l'autre Robert Farel de la fête aux petits boudins. Ici c'est le vrai, pur et dur extrait de la Belgique profonde".