lundi 1 mai 2017

Son de deux hommes 1

Je commence aujourd'hui l'intégrale du groupe Two Man Sound.

J'avais déjà expliqué leur début de carrière avec l'article consacré à leur premier 45t ICI.

J'ai volontairement opté pour le côté chronologique des chansons pour constater l'évolution du duo Deprijck/Van Holmen. 
Le groupe s'est surtout illustré par ces nombreux 45t et les quelques albums enregistrés sont plus des compilations que de véritables 33t.

Au menu du lien : On y retrouve les singles A+B et inédits de l'album "Rubro Negro" de 1970 à 1974. Certains 45t ont eu des faces B différentes selon les pays mais tout y est.

Ce Volume 1 s'achève avec l'année 74 qui sera importante car le duo se transformera en trio avec l'intégration de Yvan "Pipou" Lacomblez au groupe. 
"Amadé, Amadé" sera le premier résultat de cette collaboration et première composition.

Cette compilation reçoit pour la première fois sur le net leur second 45t de 1971 "Fly" et "Your Problem Sam", une pièce collector quasi introuvable mais dénichée par Gaby dans le fin fond de la Belgique. Un super-grand merci à lui pour cette rareté enregistrée avec Big Friswa.

"Vini Vini" est particulier aussi par la participation de Dan Lacksman au Moog.

La suite de cette intégrale arrivera bientôt lancée par le tube "Charlie Brown" en 75.

Ces volumes sont mis en forme pour un format CD.

Bonne écoute, les amis !

 (Compilation Maison) 1970-1974 Mp3/320



Copacabana (Spanish Rubro Negro Album Version) 1972 Amadé Amadé 1974

14 commentaires:

TonTonMusik a dit…

Toujours un travail de fou dans tes intégrales, a choper illico Merci

Roberto a dit…

Somptueux cadeau, tu nous gâtes ! Beau travail patrimonial

gaby a dit…


Après la panne , tu t'es survolté aujourd'hui
merci pour cette intégrale

Doc Vinyl a dit…

Ce début d'intégrale !
Il y a encore du boulot.
J'ai finalement beaucoup bossé pour un 1er mai !

gaby a dit…


Hé ! Pas encore de syndicat dans les blogs
Hedebouw va changer tout çà
C'est vrai que pour la fête du travail , tu as fait un super boulot
et ta présentation (style cd) est vraiment au top

Roberto a dit…

Tu vas t'amuser quand tu arriveras aux années 90, voire au delà ; Deprijck a remixé à plusieurs reprises les vieux titres de Two Man Sound en rajoutant des beats modernes et je pense qu'aucune des compilations récentes n'inclue les versions originales (c'est pour ça que ta démarche me ravit). Bien entendu il lui arrive d'en recycler à l'occasion d'événements type coupe du monde, signant Two Man Sound des singles qu'il réalise seul. Mais je pense que tu es au courant, avec ou sans Miss Belgique ;)

MemorHits Seric a dit…

Merci pour ce travail de titan.
Je vais me le distiller à petites doses pour ne pas risquer la lassitude...

Doc Vinyl a dit…

Tu ne risques pas d'être lassé car le groupe va dans tous les sens au début de leur carrière. C'est donc très éclectique et le côté "latino" plus connu va se profiler petit à petit.
Ce sera beaucoup plus linéaire sur le volume 2 ou ils vont connaître leurs gros succès et évoluer du latino vers le disco.
C'est pour le prochain épisode 😎

Doc Vinyl a dit…

Je m'amuse toujours 😉
Les versions revisitées seront au programme aussi. Lou à eu tendance à mélanger ses deux groupes, TMS et ses Hollywood Bananas, ces dernières années. De plus il a multiplié les projets souvent foireux avec des singles one shot.

Jo a dit…

Cool, j'aime bien la période 70s ! Je redoute les 90s par contre...
Sympa les pochettes ! :)

Roberto a dit…

J'ai eu à réduire ce groupe à leur période latino, eh bien ! Je m'étais salement planté. Les genres qu'ils abordent ici sont effectivement variés, hippie au départ, pop anglaise façon Kinks par moments, et déjà des intentions internationales qui les amène à verser dans le pastiche bebop, l'exotica ou même dans le yodel, oui monsieur. Et un humour omniprésent, une absence décomplexée de sérieux qui emportent souvent le morceau. Surtout, ça se laisse écouter ; j'avais lu une interview (de Van Holmen je crois) qui affirmait qu'à l'époque Lou se souciait davantage des costumes de scène que du son ou des compositions, mais ces enregistrements ont tendance à prouver l'inverse. Leur exotisme de carte postale délavée est à l'image de leurs accents et de leur pratique des langues étrangères ; pas toujours très juste mais intrépide et de bonne humeur. Une bonne surprise donc, qui déjà laisse entrevoir ce que Lou fera plus tard au sein des Bananas. Sauf qu'ici il n'est pas seul dans son tour du monde, ses potes sont du voyage !

Roberto a dit…

"J'ai eu tendance à" voulais-je dire. Pardon, je relis pas correctement.

Doc Vinyl a dit…

J'avais bien compris 😉
Comme tu le dis, c'est sans doute la période la plus "je cherche ma voie" avec des titres qui surprennent. L'humour est omniprésent dans leur discographie. On sent qu'ils ont du s'amuser sur certains titres. Peu de tubes donc mais une persévérance qui va payer. Même "Fly" est moins mauvais que je ne le soupçonnais. On va dire que le public de l'époque n'était pas réceptif, sans doute. Ils auraient mérité une vraie réédition digne de ce nom. J'aurai fait ma BA en vous proposant ces chansons bien sympas.

Roberto a dit…

Et puis mine de rien, ça complète ta précédente discographie de Big Friswa !