mercredi 31 mai 2017

Slow de l'été ???

Reprendre en 1976, le tube de Patricia Carli, même en version décalée et masculinisée n'était pas gagné.

Jean-Noël Dupré est ce grand échalas dandy et pince-sans-rire auteur du superbe "Ca Me Rappelle Les Vacances" l'année précédente et de l’inénarrable "Elle M'a Laissé Tomber Du Quatrième Etage" en 1972 (Le titre étant déjà tout un programme).

Autant le dire de suite, sa reprise n'est pas un classique et n'apporte pas grand chose. Je dirais même qu'il n'a pas poussé le bouchon assez loin et aurait pu y amener un peu plus d'humour ou de non-sens.
Son "chant" nonchalant est monotone à la limite du parlé mou, ce qui reste sa marque de fabrique.

La face B est plus intéressante et "Je Rame" joue sur l'humour désenchanté du gars qui a du mal à conclure !

Je vous garde en réserve d'autres titres du gaillard dont un "Cha Cha Cha Des Thons" qui ravira les fans de Philippe Castelli.

Ce 45t reste une pièce supplémentaire à l'inventaire de la chanson française improbable.

A vous de juger, moi j'arrête, j'arrête !

(45t) Barclay 1976 Mp3/320




Jean-Noël Dupré - Demain Tu Te Maries (Arrête, Arrête Ne Me Touche Pas) (Patricia Carli) 1976 Jean-Noël Dupré - Je Rame (Jean-Noël Dupré/Paul-Jean Borrowski)1976

2 commentaires:

Roberto a dit…

C'est tout un personnage... J'ai souvenir de sa reprise du "Y'a d'la joie" de Trenet sur un ton tout aussi monotone et blasé en complet décalage avec le propos de la chanson, mais finalement assez adéquat. Ceci dit oui, on voit déjà les limites de l'exercice

Algernon a dit…

Dupré : j'aime ! Tu peux en envoyer.
J'ai redécouvert (en fait, je l'avais complètement oublié) cet "artiste" par l'émission de Philippe Meyer "La prochaine fois je vous le chanterai", avec l'inoubliable 'Donnez-moi une équipe de football à aimer'.
Et puis, ça m'est revenu : 'Ça me rappelle les vacances' et 'Y'a de la joie'
Le Buster Keaton de la chanson branquignole !