dimanche 5 février 2017

Vas-y Paulo

La scène belge, ce sont aussi des artistes, certes moins commerciaux, mais de grande qualité comme Jean Vallée, Albert Delchambre ou ici : Paul Louka.

Vital-Paul Delporte est natif de la région de Charleroi. Ce saltimbanque fera un peu près tous les métiers du spectacle de comédien à chanteur.
En 1959, il débute dans les cabarets parisiens après avoir rencontrer le Grand Jacques Brel qui l'entraîne avec lui.
Il va se lier d'amitié avec Les Frères Jacques, Raymond Devos et surtout Georges Brassens.

Il est l'auteur de chansons poignantes retraçant sa région natale quelques fois accompagné de son ami Bob Deschamps, un autre Carolo. 
"Marcinelle" est une de ses plus belles chansons.

Après quelques 45t dès la fin des 60's Paul Louka sort son premier album en 1974 chez Barclay.

Ce 33t éponyme est un vrai petit bijou tant par les textes que par les orchestrations.
Sa voix particulière porte à merveille ces dix chansons tendres, drôles parfois mais toujours poétiques.

Il devient plus tard Administrateur-Délégué de la SABAM (Société des droits d'auteurs belges)

Il décède le 23 juillet 2011 à 74 ans.

Voilà bien un artiste à redécouvrir.

Commençons donc par ses débuts et cet album apporté sur le blog par l'ami Gaby.

(33t) Barclay 1974 Mp3/320


Tracklist :

Paul Louka - A1 Je suis un enfant
Paul Louka - A2 Linda
Paul Louka - A3 Motus (Les sujets défendus)
Paul Louka - A4 Du côté de 
Paul Louka - A5 Sans nouvelles
Paul Louka - B1 Ne pleure pas
Paul Louka - B2 Le satellite 
Paul Louka - B3 Un petit bout d'amour en plus
Paul Louka - B4 Le propriétaire
Paul Louka - B5 Rendez-vous 


4 commentaires:

MemorHits Seric a dit…

Je ne connaissais que "Le bidule" qui date de 1965 et c'était déjà pas mal...
J'aime bien ces orchestrations... Merci

Jo a dit…

Comme Seric, c'est très typé 70s et j'aime beaucoup les extraits.
Je sens que je vais me régaler ! :)

Doc Vinyl a dit…

Tu ne seras pas déçu du voyage.

TonTonMusik a dit…

Je rebondis direct ici, merci je prends pour en découvrir de plus Merci.