dimanche 13 août 2017

Robot sixties

Voilà un disque qui me plait !

D'abord la pochette dessinée (surtout le dos) qui tape à l’œil.

Comme on est en 1966, la face B du 45t de Andy Fisher, me laissait à penser à un instrumental bien senti ! 
Hé bien, Non !

La face A est une version anglaise du tube de Sacha Distel, bien orchestrée et réussie mais assez copié-collé.

Revenons à ce "Computer Nr. 9" bien plus intéressant car si cette ritournelle est dans le même moule musical que Mr. Cannibal, elle est signée Christian Dornaus (alias Andy Fisher himself)
C'est une petite merveille avec ces effets sonores et robotiques d'un autre âge. Jouissif !

Andy Fisher, Johann Ernst Fischer de son vrai nom, est viennois et bassiste de Jazz qui a commis quelques titres entre 1966 et 1970.

J'ai l'impression de connaître cette chanson mais d'où ?

Je compte sur les internautes pour m'éclairer.


(45t) Vogue 1966 Mp3/320



Andy Fisher - Mr. Cannibal (Gustin/Tèze/Montague) 1966 Andy Fisher - Computer Nr. 9 (Birth/Birth/Dornaus) 1966

16 commentaires:

Roberto a dit…

C'est sympathique. Sans doute pas besoin de le préciser, mais Computer n°9 reprend la mélodie de la Danse des Heures de Ponchielli (que vous avez au moins entendu dans Fantasia)

Doc Vinyl a dit…

Voilà d'où venait cette mélodie qui ne m'était pas inconnue !
Merci Roberto ;-))
Question crédits il y a un souci alors !! Aucune trace de Ponchielli :-(

TonTonMusik a dit…

La face b est surprenante et merci Roberto du complément d'infos, je serais resté à me demander : mais c'est bien sur, c'est ... je ne me rappelle plus, donc merci.

Klaus Building a dit…

Ponchielli ayant cassé sa pipe en 1886, sa musique était tombée dans le domaine public (70 ans après la mort de l'auteur). Donc on lui a coupé le crédit.
Computer n°9 est vraiment étonnant, surtout quand on pense que ça date de 1966.

gaby a dit…


Fantasia , bon sang mais c'est bien sûr , c'était du temps où je jouais avec mes Fisher price

Une autre version de Pauline Sevilla
https://www.youtube.com/watch?v=jwg-lY84nNQ

Doc Vinyl a dit…

Ce que je voulais dire niveau crédits, c'est qu'il aurait pu y ajouter Ponchielli par honnêteté.
Ou alors l'explication est ailleurs : Ponchielli aurait tout piqué à Andy Fisher ! Ou pire, Fisher/Dornaus ne serait qu'un pseudo de plus de Ponchielli ?
Je sors...😨😨😈😈

Roberto a dit…

L'hypothèse semble crédible :D

Sinon il y a une interprétation de la Danse des Heures par Spike Jones, forcément très personnelle et iconoclaste : http://youtu.be/rmPD_1llFTk

Jo a dit…

Ce qui rend ce disque étonnant c'est que le gars a une voix de crooner, alors qu'il s'agit de chansons légères.
Come toi doc je connaissais cette mélodie en face B mais j'aurai été incapable d'en retrouver l'origine !

MemorHits Seric a dit…

Mis à part quelques extraits, je ne connais pas Fantasia donc la danse des heures même après réécoute cela ne dis rien...
PAr contre le tire d'Andy Fisher me semble être un mix entre "The laughing gnome" de David Bowie avec les arrangements à l'orgue de Itsy Bitsy Petit Bikini...

ج Loubna a dit…

Sacha Distel a chanté Monsieur Cannibale et en espagnol Senor Cannibal, gros succés à l'époque, mais aujourd'hui avec la censure ambiante, disparue des radios...

gaby a dit…

..pff il nous reste encore dans les brasseries en Belgique le croc-cannibale , je vais me dépêcher d'aller vite manger le dernier
( avec une tasse de banania tant que çà existe encore )

MemorHits Seric a dit…

Et prend un paquet de Pépito en même temps car au tythme où à va, il y aura des soit-disant bien-pensant pour demander son renommage pour faire politiquement correct....
Exit donc le congolais, têtes de nègre ou Bamboula qui étaient plus synonymes de plaisirs gustatifs que de racisme pour les gamins que nous étions...

Doc Vinyl a dit…

"Exit donc le congolais, têtes de nègre ou Bamboula"
C'est Donald "Atomic' Trump qui va être content 😃
Quoique lui est plutôt au Pec citron pressé en ce moment.

Roberto a dit…

Les produits subsistent - seuls les noms disparaissent :) A part pour Bamboula, qui est arrivé fort tard dans l'histoire (vers 87, plus vraiment une époque dont on peut dire "ah mais on savait pas en vrai c'est pas méchant") et s'est mangé un retour de bâton proportionnel au manque de tact de ses publicitaires. Bamboula c'était une injure particulièrement blessante, à la même époque...

Roberto a dit…

Pépito c'est un prénom (et une chanson), pas de commune mesure. Au départ c'était aussi une bd italienne (dont le personnage était pirate, pas mexicain), dont le biscuitier a tenté (sans succès) d'obtenir les droits, ne conservant finalement que le nom. Et faut considérer la façon dont la caricature est accueillie : Speedy Gonzales a été créé comme contrepied à un cliché récurrent (le mexicain paresseux comme dans Lucky Luke, d'ailleurs toutes les autres souris le sont dans ses dessins animés) mais connait aujourd'hui encore une grande popularité au Mexique. Quand un stéréotype en évince un autre et finit par être positif, que rétorquer ?

Doc Vinyl a dit…

Rappel de l'administrateur : la publicité est interdite sur le blog 😂😂