mercredi 6 avril 2016

Chauffe Marcel !

Seconde vignette en direct de chez l'Oncle Sam.

J'y ai ajouté deux images avec notre premier coucher de soleil sur la baie du Golfe du Mexique pour vous enchanter....peut-être.

Notre Marcel du jour est Zanini qui offre à chaque fois des chansons ensoleillées avec cette pointe d'humour qui le caractérise.

Un titre de 1970 qui commence bien avant l'écoute avec une belle pochette signée Siné qui annonce bien le programme.

Une face initiale qui n'a rien à voir avec la version des "Mansion" car si c'est torride, le "cul des Andalouses" n'y est pas présent. Un titre bien dans son style habituel.

En face B notre Zanini récupère un grand standard de Jorge Ben pour une version décalée avec les onomatopée de rigueur, un vrai plaisir pour les pavillons.

Comme (presque) à chaque fois, l'orchestration est à la hauteur du rendez-vous.

Passer du Jazz à ...la bossa et les rythmes latino-américains, la boucle est faite.

(45t) Riviera 1970 Mp3/320






Zanini - C'Est L'Amour (J. Schmitt/J. Fredenucci) 1970 Zanini - A Quoi Tu Joues (J. Eigel/J. Ben) 1970

2 commentaires:

Jo a dit…

J'adore la discographie de ce gars, malheureusement résumé à "Tu veux ou tu veux ", alors qu'il y a de nombreuses pépites.
Une pochette de Siné, c'est la cerise sur le gâteau !

TonTonMusik a dit…

La face B est bien faite, j'aime assez et j'avoue que je fais partie de ceux pour qui sont restés sur "tu veux..." et rien d'autre :(