samedi 12 août 2017

Perret Accordéon ?

J'ai compris qu'il y avait des inconditionnels de l’Émile Lambert par ici !

Raison pour laquelle je vous propose son album de 1977.

C'est un florilège de sa carrière pas toujours relevé mais bien ancré dans la chanson wallonne de Liège.

Les thèmes d’Émile sont issus du vécu avec, malgré tout, une pointe d'ostracisme qui frôle parfois le racisme ordinaire.

Le disque baigne donc dans des thèmes au premier degré sur de airs de musette.

Niveau textes, Pierre Perret a fait beaucoup mieux mais on ne pourra pas reprocher à Émile son côté volontairement coquin et pernicieux qui a façonné sa popularité.

Il abuse un peu, beaucoup du tango mais sa signature "Big Bert" reste dans une bonne ambiance de bal populaire et on évite ici les chansons interprétées en wallon.

(33t) Omega 1977 Mp3/320


Le Tango Des Chômeurs 1977 J'Aime Les Seins 1977

3 commentaires:

Roberto a dit…

Bon, j'appréhendais l'écoute de ce disque, craignant un excès de cabotinage consternant et vite usant - eh bien j'avais tort. Car Émile cabotine oui, se dépense sans compter, et certains propos et caricatures étaient déjà largement dépassés en 1977... Mais. Monsieur a du métier, du bagout, de la gouaille (à finir ses phrases façon Maurice Chevalier), il en joue impeccablement, 30 ans de carrière ne sauraient mentir. Il sait placer sa voix, l'orchestre qui l'accompagne est pro, bref ça s'écoute sans se forcer et contre toute attente je suis sur le point d'arriver au bout du disque ! Bon au bout d'un moment je n'entends plus les paroles, ce qui vaut parfois mieux pour les raisons que tu as évoqué dans ta note. En définitive, ce disque est très décevant : je m'attendais à du craignos puissance mille, mais on a là un récital d'humour daté mais bien huilé.

gaby a dit…

Je préfère tout de même son frère Gérard , celui qui roule en Renaud

franki ki a dit…

hey doc ! j'aimerais bien le disque en format audio ? possible ?