dimanche 22 mai 2016

Portnawak !

C'est dimanche et vous commencez à le savoir, le jour du seigneur......je me lâche !
Il y a des 45t dont on se demande si on ne s'est pas foutu de la g.... des gens !


Plaçons le contexte :

Claude François a lancé son propre label "Flèche" et embauche pour ses premières parties de scène des porteurs d'eau pas trop envahissants pour ne pas ternir l'aura du Roi Soleil !

Il choisi soigneusement les "artistes" avec des contrats bétonnés en bon exploiteur.
Ainsi naissent les Banzaï, Julie Patou, The Baronet, John Black, Jeremy, Mimi, Nicolas Pinelli et autre Laurent Vergez (e.a.) qui ne laisseront pas une grande empreinte dans les mémoires, mais il y a aussi quelques trublions qui proposeront une discographie plus conséquente avec un certain succès.

Les Topaloff, Alain Legovic "Chamfort" et Liliane St Pierre - proposée récemment, font office d'exceptions. Et encore, Le pauvre Topaloff fut carrément exploité et sous-payé, La St Pierre l'envoya bouler et seul Chamfort tiendra le temps de se trouver un nouveau contrat avec CBS.
Je passe sous silence les Flèchettes et autres Clodettes qui furent les potiches de service de la Star d'Alexandrie, sans plus !

Voilà, le costard paillettes "RRrraaahhh!" est bien taillé. 

Parlons maintenant des "Petit Matin" du jour, déjà évoqués sur un blog ami et qui furent un peu les "Martin Circus" du label du Claude Antoine Marie François de la Choré du nord.

Il faut croire que leur répertoire devait se contenter de cinq chansons car leur troisième et dernier 45t paru en 1975 est vraiment du n'importe quoi de recyclage maison.

La face A, déjà, laisse perplexe par son titre qui n'a rien à voir avec la chanson, au demeurant pas trop ratée et pop.

Vient ensuite la face B, qui est une version "Live" d'une reprise des Beatles avec un son complètement pourri indigne de ce label Flèche. On dirait une prise enregistrée sur cassette ferro-chrome de BASF. 

Le groupe n'avait-il rien d'autre à proposer ? Le Maître a-t-il saboté le quatuor ? Avaient-ils tout dit, dit madame dès leur premier 45t ?
On peut se poser la question car la pochette était , somme toute, assez réussie avec ses habituels stickers "Woaw!" pour attiré le chaland (pigeon ?)

J'arrête ici et je vous laisse le loisir de commenter l'affaire à votre guise.

(45t) Flèche 1975 Mp3/320


Petit Matin - Les Garçons Arrivent Dans Les Choux 1975 Petit Matin - Yellow Submarine 1975

3 commentaires:

TonTonMusik a dit…

Waow...si la face A est comme une copie de l'autre ! que dire de cette face B...ça me conforte sur ce que je me faisais comme idée de la mentalité de C.F, pour moi c'était quelqu'un de vachard, qui ne pensait qu'à son ego. Il faut oser graver un truc pareil et essayer de le vendre.!!! Honte à lui, après ça on peut vraiment dire "qu'il a tout dit et qu'il n'y a plus rien à dire". woaW :-((

Doc Vinyl a dit…

On ne voit que l'artiste et ses succès. Derrière, il y avait l'homme d'affaire viscéralement abjecte et mégalomane. Les quelques artistes qui l'ont approché se sont brûlés les ailes et...le reste.
Ici on en a un exemple typique !

Jo a dit…

C'est une copie, mais ça reste sympa. Sûrement un titre resté dans les tiroirs.
Oh putain le son pourrave de la face B !!! La honte...